EDITORIAL

EDITORIAL DU MAIRE

 

 

Octobre 2017

Et maintenant ?

Et maintenant ? Quelles conséquences vont avoir l’élection du Président et de sa majorité « toute neuve » ? Beaucoup se posent la question tant la volonté de changement s’accompagne d’inquiétude, de résistance ou de satisfaction….

Le premier impact sera la semaine scolaire : suite au retour à la semaine de 4 jours plébiscitée par les enseignants et les parents (référendum de juin), les Nouvelles Activités Périscolaires disparaissent. Heureusement, nous proposons aux parents qui travaillent d’accueillir leurs enfants à la demi ou à la journée le mercredi, au sein des Marcyens.

Les autres changements seront-ils aussi consensuels ? Certes, la volonté de diminuer l’endettement de la France doit être applaudie mais faut-il rappeler que les communes ont déjà été mises à contribution par le gouvernement Hollande (diminution de nos recettes de 41 % en 5 ans). L’amputation supplémentaire de 400 millions portera principalement sur la Dotation d’Equipements des Territoires Ruraux. C’est justement cette subvention que nous sollicitons depuis mon arrivée à la Mairie pour soulager nos projets d’investissement. Avec la suppression de la réserve parlementaire, nous devrons financer 100 % de nos investissements… Et nul ne sait ce que donnera la suppression de la Taxe d’Habitation… Bref, je suis inquiet pour nos finances en 2018.

En parlant d’investissement, chacun aura pu remarquer la sécurisation du passage piétons devant le portail de la Mairie. Ces travaux réalisés en aout pour ne pas impacter la circulation ont été totalement financés par le Conseil Départemental que je remercie vivement et plus particulièrement nos élus, Madame Michèle BERTHY et Monsieur Luc STREHAIANO. Espérons que le dos d’âne ralentira assez les véhicules dans cette zone traversée 4 fois par jour par les enfants de nos écoles et de Bury.

Ma deuxième préoccupation porte sur l’urbanisme. Entre le béton et la verdure, le gouvernement a choisi à votre place. Pour construire des logements, il envisage de simplifier les normes, de limiter les recours, voire même de transférer les permis aux intercommunalités. Les 25 % de logements sociaux de la Loi SRU ne suffiront pas : il faudra encore densifier…. tout ce les Margencéens ne veulent pas.

Et si tout cela préparait la vraie finalité ? Supprimer l’autonomie des Maires qui sont plus proches de leurs administrés que tous les autres élus ? En les limitant aux mariages et au ramassage des poubelles, nos technocrates pourraient enfin décider tout ce qu’ils veulent depuis leurs bureaux Parisiens. Qui vivra verra ! A ce jour, nous avons encore des ambitions que vous découvrirez dans ce numéro. Bonne lecture,

Christian Renault, Maire de Margency

MARGENCY

A 17km de Paris, Margency offre à ses habitants un « havre de verdure ». Environ 11 % de la superficie de la commune...

HORAIRES MAIRIE

Lundi mardi vendredi :
De 8h30 à 12h à 13h30 à 17h Mercredi jeudi samedi :
De 8h30 à 11h45

CONTACT

5, avenue Georges-Pompidou cedex 95580
Téléphone : 01 34 27 40 40 Fax : 01 34 16 13 01
email