Finances Economie

BUDGET 2016

 

2 845 781,49 Euros

 

 

968 165,23 Euros

test1test2

« Malgré un contexte économique et budgétaire très contraint, la ville de Margency poursuit les investissements et maintient les taux d’imposition au même niveau depuis 2011 »

Nous venons de boucler la comptabilité de 2015, la première année que notre équipe municipale a gérée de bout en bout (en 2014, nous avions pris les commandes de la Mairie en avril).

Et nous avons quelques bonnes nouvelles que nous voulons partager avec vous :

  • Notre « stratégie » de recherche d’économies commence à porter ses fruits puisque les dépenses à caractère général (celles sur lesquelles nous pouvons agir) ont baissé de plus de 7 % par rapport à 2015  (économies d’électricité, d’eau, de chauffage, etc…),
  • Lorsque nous préparons le budget, nous cherchons à nous prémunir de mauvaises surprises et nos prévisions de dépenses sont toujours maximales. Evidemment, en cours d’année, nous gérons au mieux les deniers publics qui nous ont été confiés et nous avons ainsi pu dégager 510 902 Euros d’excédent de fonctionnement (22 % du budget), somme qui est reportée en 2016 et qui nous permet de limiter la baisse de nos Recettes de seulement 4,2 % en 2016
  • C’est pourquoi, malgré l’effet tenaille (décrit plus loin), nous ne modifierons pas les taux d’imposition qui resteront inchangés depuis 2011 (alors que la plupart des communes autour de nous les augmente : soit 14,12 % pour la Taxe d’Habitation, 14.40 % pour la taxe du foncier bâti et 54.52 % pour la taxe du foncier non bâti)

Malheureusement, cela ne veut pas dire que le total de vos impôts locaux n’augmentera pas car la part départementale va augmenter significativement votre contribution en 2016.

L’EFFET TENAILLE ou COMMENT l’ETAT NOUS « TORD LE COU » !

Pour juger d’une bonne gestion, il faut regarder les recettes et les dépenses qui sont indépendantes de notre volonté, En l’occurrence, pour la troisième année consécutive, l’effet « tenaille » continue : diminution des dotations de l’Etat et augmentation des dépenses obligatoires.

Une des principales ressources de la Commune est la DGF, la Dotation Globale de Fonctionnement, versée par l’Etat. Comme l’a décidé le gouvernement, elle a encore diminué de 43 150 € en 2016 diminution qui s’ajoute aux baisses des années précédentes et qui devrait se poursuivre jusqu’en 2017.

Cette année encore, l’Etat diminue nos recettes en nous défalquant l’amende de 27 626 € que MARGENCY doit payer parce que nous n’avons pas atteint les 25 % de logements sociaux que la Loi ALUR impose à toutes les villes de France.

 

Au niveau des dépenses obligatoires, MARGENCY doit contribuer au FPIC, le Fonds National de Péréquation de Ressources Intercommunales et Communales. Créé en 2012 par le gouvernement actuel, le FPIC est un impôt prélevé  sur les communes dites « favorisées » pour le reverser aux territoires qualifiés de « défavorisés ». Cet impôt déguisé augmente tous les  ans : il est passé de 4 413 € en 2014 à 30 000 € (montant estimatif) en 2016 soit une multiplication par 7.

 

Autre dépense inattendue qui nous est tombée dessus en 2015 : la mise aux normes Handicapés de tous nos ERP (Etablissements Recevant du Public). Pour nos 18 bâtiments concernés, la facture prévisionnelle est de 240 000 Euros, que l’Etat magnanime devrait nous autoriser à étaler sur 6 ans. En dehors du fait que l’Etat pourrait être plus souple dans les contraintes qu’il impose dans des immeubles anciens (notre Mairie, la Maison des Arts, l’ancienne Mairie…), il faut savoir que les règlements et les normes de toutes sortes que l’Europe ou l’Etat nous (et vous) imposent représente une dépense de plus en plus importante.

Le budget de fonctionnement

 

 

Malgré la baisse de 7,1 % de nos dépenses générales, le total des dépenses ne baisse que de 2,5 % puisque la plus grosse part du budget est affectée aux charges de personnel qui sont en hausse. Deux raisons à cela :

  •  depuis 2014, nous finançons la réforme des rythmes scolaires. Ainsi, les Activités Périscolaires (les NAPs) que nous avons maintenues gratuites cette année encore à Margency  (alors que la plupart des communes font participer les parents) représentent une dépense annuelle supplémentaire de 48 000 Euros environ.
  • Par ailleurs, l’Etat nous a imposé en 2015 de revaloriser les Catégories C de personnel (la plus grande partie) ; et en 2016 et en 2017, nous devrons subir les décisions nationales qui augmentent les fonctionnaires à quelques mois des élections ! Le plus grave n’étant pas d’augmenter le personnel (dont la feuille de paie n’a pas beaucoup bougé ces dernières années) mais de nous imposer ces augmentations sans contre partie

COMMENT VOYONS-NOUS L’ANNEE 2016 ?

Comme chaque année le Conseil Municipal a voté le 31 mars le budget primitif de la commune. Rappelons que le budget primitif est l’acte qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses pour une année civile.

La section de fonctionnement regroupe toutes les dépenses et recettes nécessaires au fonctionnement des services communaux.

Les recettes prévisionnelles de fonctionnement pour 2016 baissent de 4,8 % par rapport au réalisé 2015.

EN 2016, NOUS CONTINUERONS A INVESTIR POUR LES MARGENCEENS

 

 

 

La section d’investissement assure la construction ou l’amélioration et l’entretien de l’ensemble des structures municipales et du cadre de vie. Elle comprend également le remboursement en capital des emprunts.

Le budget d’investissement est le budget utilisé principalement pour les travaux. Ainsi, en 2015, nous avons principalement réalisé l’esplanade des écoles (à l’aide d’un financement démarré par mon prédécesseur).

COMPRENDRE UN BUDGET

La section d’investissement assure la construction ou l’amélioration et l’entretien de l’ensemble des structures municipales et du cadre de vie.

Les recettes de la commune proviennent des impôts locaux, des dotations de l’Etat, des emprunts et des revenus divers.

La ville de MARGENCY a les taux parmi les plus bas des taux de la CAVAM sur les taxes indirectes :

  • TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères) = 6,76 %
  • Taxe sur l’eau : 1,06 €/m3
  • Redevance d’assainissement = 0,27884 € HT

UNE FISCALITÉ STABLE ET ATTRACTIVE

Pas de hausse des taux d’impôts locaux à Margency en 2016

Cette année encore et conformément à notre engagement, nous n’avons pas augmenté les taux des taxe d’habitation et foncière pour les maintenir au même niveau depuis 2011.
Cela ne signifie malheureusement pas que vos impôts n’augmentent pas puisque le département a annoncé une augmentation de ses taux.
Rappelons que les taux d’imposition de Margency se situent parmi les plus bas des 18 communes de notre agglomération Plaine Vallée.

MARGENCY

A 17km de Paris, Margency offre à ses habitants un « havre de verdure ». Environ 11 % de la superficie de la commune...

HORAIRES MAIRIE

Lundi mardi vendredi :
De 8h30 à 12h à 13h30 à 17h Mercredi jeudi samedi :
De 8h30 à 11h45

CONTACT

5, avenue Georges-Pompidou cedex 95580
Téléphone : 01 34 27 40 40 Fax : 01 34 16 13 01
email